• Nathalie perd le nord

    Diffusé hier soir sur Arte après une précédente diffusion le 17 novembre 2005, Nathalie perd le nord raconte l'histoire d'une femme de 45 après une séparation et un licenciement. N'ayant plus d'attache en france, Nathalie décide de s'installer et d'acheter un riad à Marrakech.

    Texte de Anne Roy, Humanite.fr du 12 novembre 2005

    Nathalie avait un rêve : vivre à Marrakech. À quarante-cinq ans, à l’occasion d’une séparation et d’un licenciement, elle décide de le mettre à exécution. Plus rien ne l’attache en France, où ses enfants sont désormais assez grands pour se prendre en charge. Avec les indemnités que lui a versées son employeur, elle part s’acheter un riad dans la médina marrakchie, où elle veut s’installer définitivement. Pour Frédéric Compain, l’occasion était trop belle. Le réalisateur du Monde selon Brice et de Cindy rêve d’argent, deux portraits qui mêlent également fable et réalité, a suivi l’arrivée de Nathalie au Maroc, ses recherches immobilières, la naissance de ses amitiés avec les Marocains et avec les expatriés. De même que ses premiers questionnements, doutes et inquiétudes : comment trouver la juste distance ? quels rapports nouer avec les gens ? comment assumer un niveau de vie sans commune mesure avec celui des personnes qu’elle a le loisir de croiser dans la rue ?...

    C’est dans cette frange entre une réalité rêvée et les premiers pas sur terre que Frédéric Compain pose sa caméra, scrute les interlocuteurs de Nathalie, ses discussions avec ses amis et connaissances, et les petites anecdotes du quotidien qui révèlent la saveur de cette nouvelle vie qui se dessine. Peu à peu, l’héroïne découvre les problèmes auxquels elle sera confrontée, les hésitations, la solitude, la culpabilité, s’interroge sur ce qu’elle peut ou doit faire pour un enfant des rues saisi la main dans son sac et voué à un centre de rééducation. Elle décide de le suivre, se promet de venir lui rendre visite chaque semaine. Peu à peu Nathalie doit se faire à une vie au jour le jour, sans certitudes.


  • Commentaires

    1
    raynaud anne-marie
    Lundi 19 Juin 2006 à 19:07
    partons vivre au maroc , besoin d'être guidés
    nous partons aussi au maroc très bientôt,marrakech,essaouira ou rabat,voila les trois villes qui nous intéressent,des amis marocains ont prévu de nous accompagner dans nos démarches mais l'aide et les conseils de Nathalie nous seraient surement d'un grand secours.Mon époux souhaite remonter son entreprise de bâtiment là-bas et nous voudrions acheter une ferme avec quelques hectares de terre.Quelles sont les priorités à notre arrivée?s'il vous plaît répondez moi,cela me rassurera. Merci d'avance Anne-Marie
    2
    sophie
    Samedi 24 Juin 2006 à 17:47
    demande rediffusiondu documentaire
    je souhaite savoir quand ce documentaire sera rediffusé ou est il possible de se procurer un enregistrement merci de me repondre
    3
    Blog Marrakech Profil de Blog Marrakech
    Lundi 26 Juin 2006 à 03:56
    Sophie
    Peut être faut il se renseigner auprès de Arte. La chaine à diffusé le film et sait peut être comment se procurer un DVD ou autres.
    4
    oujaanine
    Mercredi 26 Juillet 2006 à 17:04
    J'ai peur pour elle!!!
    Bonjour je voudré dire que ce reportage m'a vrément ému et choqué car Nathalie m'a inspiré beaucoup de compassion et de sympathie, je trouve qu'elle est trop gentille et surtout naive elle croit qu'elle peut sauver et aider un jeune "des rues" je crois qu'elle devrait se méfier et apprendre a penser comme les marocains et non pas comme une occidentale j'ai vraiment peur pour elle ce n'est pas bon d'être seule pour une femme! j'espere la rencontrer un jour la bas et je vous rassure je suis moi même marocaine alors tous mes propos ne sont pas dû au rascisme! Labàs ils n'ont pas la même mentalité et elle risque d'etre vraiment décue et j'espere qu'elle ne regrettra pa son choix je lui souhaite bonne chance et beaucoup de bonheur!! merci c'était un reportage trés interessant!!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :